Vieillissement | 8 conseils pour rester en bonne santé cognitive Écrit le .
Posté dans Catégories: Santé cognitive.
Tags: Santé cognitive.

Avec l’âge, votre cerveau vieillit lui aussi. Les fonctions cognitives qui vous permettent de fonctionner de façon autonome et en société peuvent aussi être altérées par des conditions, comme vos habitudes de vie ou une maladie chronique/aigüe.

Mais le déclin des fonctions cognitives n’est pas une fatalité! Sachez que le développement de nouveaux neurones est possible et que le cerveau demeure malléable même à 60 ans passés. Vous pouvez donc agir pour préserver votre santé cognitive en appliquant ces recommandations issues des plus récentes recherches sur la question.

  1. Informez-vous sur le vieillissement cognitif auprès de sources fiables, pour mieux le comprendre et vous y adapter. Vous pouvez consulter des sites comme celui de l’AQNP, de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, ou assister à des conférences des Universités du 3e âge ou celles organisées dans votre municipalité.
  2. Portez vos lunettes et/ou appareils auditifs au quotidien pour maintenir une bonne qualité de l’information qui entre – et est stockée — dans votre cerveau.
    On se souvient toujours mieux des choses que l’on a bien comprises.
  3. Restez actif/active physiquement, à la hauteur de vos capacités.
    Marchez tous les jours ou participez à des programmes d’exercices physiques adaptés comme ceux du Centre ÉPIC de l’Institut de cardiologie de Montréal, ou Le GO pour bouger si vous préférez faire de l’exercice à la maison.
  4. Mangez sainement en respectant une diète équilibrée de type méditerranéen.
    Ce qui est bon pour votre santé physique est bon pour votre cerveau! Choisissez des aliments frais et variés (fruits, légumes, noix, viandes maigres) et évitez les aliments transformés. Mangez aussi suffisamment de protéines (viande, poisson, légumineuses, soja) afin de garder vos muscles forts.
  5. Gardez une vie sociale active.
    Participez régulièrement à des activités de groupe que vous aimez comme jouer aux cartes, aller au cinéma ou au théâtre. Faites aussi des activités sociales dans lesquelles vous vous sentez utile au quotidien comme du bénévolat, cuisiner pour vos enfants, ou vous occuper de vos petits-enfants, par exemple.
  6. Continuez à apprendre et à vous mettre au défi. Poursuivre les activités que l’on aime, c’est bien, en entreprendre de nouvelles c’est mieux! Il n’est jamais trop tard pour apprendre une nouvelle langue, la photographie ou la courtepointe. Vous aimez les casse-têtes de 1000 morceaux? Commencez-en un de 1500! Si vous aimez cuisiner, essayez plutôt de nouvelles recettes plutôt que de réaliser vos grands classiques!
  7. Prenez soin de votre sommeil.
    Vous pouvez atténuer la baisse de qualité du sommeil due au vieillissement en gardant une vie active stimulante, en maintenant un horaire de veille-sommeil régulier et des plages de détente avant le coucher. Des solutions existent si vous pensez souffrir d’un trouble du sommeil (apnées du sommeil ou insomnie). N’hésitez pas à consulter.
  8. Pratiquez l’entraînement cognitif.
    Des techniques ou des tâches standardisées répétées pendant plusieurs semaines permettent d’améliorer certaines habiletés comme la mémoire, la vitesse de traitement de l’information ou la résolution de problème. C’est ce qu’enseigne le programme MEMO, conçu par la Dre Sylvie Belleville. Ce programme est proposé dans plusieurs structures au Québec.

Alors, prêt.e à passer à l’action?
L’AQNP a conçu une affiche pour déconstruire les mythes autour du vieillissement et vous inciter à appliquer ces conseils. Imprimez-là pour fixer vos objectifs et les partager avec votre entourage!

 

 

Téléchargez votre affiche juste ici!

 

Article réalisé dans le cadre de la Journée de la santé cognitive des ainés 2021 de l’AQNP, avec la contribution de Dre Anne Décary, PhD.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *