Déficience motrice cérébrale et aspects cognitifs chez l’enfant/adolescent – Tarif professionnel

$25.00

Description

La DMC est causée par des atteintes cérébrales d’origine variable et se caractérise par des syndromes non évolutifs présents chez les jeunes enfants. Divers sous-types de DMC existent puisque la nature, l’étendue et la localisation des lésions cérébrales donnent lieu à des troubles différents. Les causes sont nombreuses et peuvent survenir tant durant la période pré- ou périnatale (ex. : malformations congénitales, infections, prématurité, anoxie néonatale, etc.) qu’après la naissance (ex. : encéphalopathies, traumatismes, AVC). En plus des problèmes de motricité globale, motricité fine et problèmes du mouvement, la DMC est dans la majorité de cas également associée à diverses problématiques neurologiques, cognitives et comportementales qui peuvent mener à une consultation en neuropsychologie. Plusieurs études ont démontré que les enfants ayant une DMC sont plus à risques de présenter des difficultés sur le plan scolaire occasionnées par leurs atteintes cérébrales et neuropsychologiques (mémoire, langage, fonctions attentionnelles, fonctions exécutives, etc.). Lorsqu’évalués en neuropsychologie, ils obtiennent souvent des profils cognitifs hétérogènes et leurs pronostics scolaires peuvent être améliorés si les mesures d’adaptation pertinentes sont mises en place. Chez les enfants plus sévèrement atteints, l’évaluation en neuropsychologie peut s’avérer un défi de taille en raison de leurs déficits, certaines adaptations doivent être mises en place. De plus, les enfants atteints d’une DMC peuvent être à risques de difficultés affectives, un suivi psychoaffectif peut s’avérer nécessaire.

 

Durée : 1h15