Les effets à court et long terme de la COVID-19 sur l’odorat

Les effets à court et long terme de la COVID-19 sur l’odorat

$20.00

Désolé, ce produit n'est pas remboursable.

Description

Au début de la pandémie de la COVID-19 les symptômes principales liés à la maladie étaient la fièvre, la toux et des problèmes respiratoires. Rapidement, un quatrième symptôme s’est ajouté : le trouble de l’odorat. En fait, environ 60% des personnes infectées par le SRAS-CoV2 montrent une atteinte de l’odorat (anosmie, hyposmie, parosmie), qui est la conséquence de l’infection des cellules de soutien de l’épithélium olfactif. La perte de l’odorat aigu sans congestion nasale est ainsi le symptôme le plus spécifique d’une infection par le SRAS-CoV2. Dans la majorité de cas le trouble de l’odorat se résorbe à l’intérieur de quelques semaines, mais environ 10% de cas en souffrent pendant une période prolongée. Plusieurs études sont en cours pour aider ces personnes, et l’intervention la plus prometteuse est l’entrainement olfactif qui s’est montré efficace dans les troubles de l’odorat à la suite d’infections respiratoires causées par d’autres virus.

Durée : 45 mn

*** Formation accréditée par l’OPQ. Attestation de réussite disponible. Attention : attestation commune pour les 3 conférences sur la COVID de 2021. Vous devez visionner ces 3 conférences pour obtenir l’attestation : Long-COVID neuropsychologique : théorie et pratique – Julie Péron, Les effets à court et à long terme de la COVID-19 sur l’odorat – Johannes Frasnelli, COVID longue : approches et enjeux en réadaptation – Véronique Angers