Le rôle du neuropsychologue dans l’évaluation de l’aptitude à consentir aux soins : les cas de l’hébergement et de l’aide médicale à mourir – Tarif étudiant

Le rôle du neuropsychologue dans l’évaluation de l’aptitude à consentir aux soins : les cas de l’hébergement et de l’aide médicale à mourir – Tarif étudiant

$15.00

Description

La présente conférence abordera le rôle du neuropsychologue dans l’évaluation du consentement aux deux soins considérés comme étant les plus contraignants : (1) l’hébergement et (2) l’aide médicale à mourir (AMM). Après une définition générale de l’aptitude à consentir aux soins et quelques distinctions juridiques importantes, nous aborderons le processus clinique complet entourant l’évaluation à consentir à l’hébergement du point de vue neuropsychologique, en commençant par le contexte entourant les demandes de consultation, et en terminant par la formulation et la portée des conclusions du neuropsychologue. Les rôles des différents intervenants et médecins dans le processus seront aussi survolés afin de bien positionner celui du neuropsychologue. Dans un second temps, nous aborderons l’AMM en la situant d’abord du point de vue légal (législation québécoise et canadienne), puis en examinant les critères d’accès en découlant. Le rôle des différents cliniciens, incluant le neuropsychologue, sera ensuite expliqué. Un accent sera mis sur la manière d’évaluer l’aptitude à consentir à ce soin unique que représente l’AMM dans le cadre d’une évaluation neuropsychologique. En terminant, deux cas cliniques réels qui ont présenté des défis pour les cliniciens seront présentés. L’importance du rôle du neuropsychologue dans ce type d’évaluation sera ainsi souligné.

Durée : 1h15