Évaluation d’une nouvelle thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

Évaluation d’une nouvelle thérapie cognitivo-comportementale (TCC) pour réduire la détresse psychologique et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de démences de type Alzheimer et de leurs proches aidants

Description de la recherche et de votre participation

L’objectif de la présente étude est de tester l’efficacité d’une nouvelle intervention psychologique spécifiquement conçue pour réduire la détresse psychologique des personnes souffrant de démence et de leurs proches aidants.

Cette intervention psychosociale comprend 8 séances durant lesquelles les participants apprendront à mieux gérer les émotions désagréables (anxiété, dépression, découragement, etc.) et les pertes de mémoire/troubles cognitifs qui apparaissent durant la maladie d’Alzheimer.

 

Ville et lieu où se déroule l’expérimentation : Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (4545 Chemin Queen-Mary, Montréal, H3W 1W5).

 

Critères d’inclusion :

  • Avoir reçu un diagnostic de démence de type Alzheimer (stade léger à modéré) se traduisant par un score entre 0,5 et 2 au Clinical Dementia Rating (CDR) ;
  • Avoir un degré minimal d’autocritique afin de pouvoir participer aux discussions durant les groupes de thérapie ;
  • Souffrir de détresse psychologique (p.ex., se sentir stressé(e), anxieux, déprimé(e), fatigué(e), avoir un sommeil agité, etc.) se traduisant par un score de 15 ou plus à l’échelle de détresse psychologique de Kessler (K10) (ce critère s’adresse seulement à la personne atteinte de la MA)
  • Avoir un proche aidant (minimum de 8 heures de contact par semaine) qui désire participer à l’étude et;
  • Être en mesure de comprendre, de lire et de parler le français (ce critère s’applique à l’aidé et à l’aidant).

Critères d’exclusion :

  • Présenter un trouble psychiatrique qui nécessite des soins immédiats (p. ex., trouble psychotique);
  • Présenter des troubles comportementaux (p. ex., agitation excessive) contre-indiqués pour une thérapie de groupe et;
  • Souffrir d’un handicap (p.ex., pertes importantes de vision), d’une maladie physique (p. ex., arthrite sévère) ou neurodégénérative (p. ex., sclérose en plaques) qui pourrait compromettre la participation au groupe de thérapie.

 

Compensation : 

Un montant de 60$ sera offert par dyade, soit 15 $ par période d’évaluation. De plus, les frais de transport (4$) seront remboursés ou un billet de stationnement sera fourni.

 

Coordonnées de la personne à contacter :

  • Mélanie Fournel, M. Sc.
  • Numéro de téléphone : 514-340-3540, poste 4788
  • Courriel : [email protected]