Comment se déroule l’évaluation d’un enfant ?

La majeure partie de l’évaluation s’effectue sous forme d’activités variées et plaisantes pour l’enfant. Les tests sont adaptés à son âge et à son niveau d’habileté pour respecter ses capacités. De plus, le contexte de tête-à-tête lui offre un cadre rassurant et favorise sa mobilisation, ce qui permet d’évaluer avec justesse ses capacités.

S’il éprouve des difficultés lors de certaines activités (comme la lecture, pour un enfant dyslexique), il est valorisé sur ses efforts et sa participation. Il arrive parfois qu’il s’exprime sur les problèmes qu’il traverse et profite de cette rencontre pour en parler avec le neuropsychologue.

 

Comment présenter l’évaluation à son enfant ?

C’est un sujet d’inquiétude pour les parents, qui ne savent pas lui expliquer ce qu’il fera cette journée-là. Si c’est votre cas, voici quelques conseils.

Discutez avec votre enfant de ses difficultés. Réfléchissez ensemble aux impacts qu’elles ont dans les différentes sphères de sa vie (à l’école, dans ses relations avec sa famille ou ses amis, etc.). Par exemple, si ses difficultés affectent son humeur, dites-lui que vous comprenez que la situation soit pénible, que vous avez remarqué que cela le rend anxieux ou triste, mais qu’il est possible de trouver de l’aide pour qu’il se sente mieux.

Expliquez ensuite à votre enfant qu’un neuropsychologue peut l’aider à surmonter les difficultés qu’il rencontre. Que ce spécialiste a l’habitude de voir des enfants comme lui. Que son travail est de découvrir pourquoi certaines choses lui posent problème, et de trouver ensuite des stratégies pour y remédier.