7. Que dit la littérature scientifique sur la validité des tests effectués à distance?

Catégories: Téléneuropsychologie.

La littérature scientifique suggère une bonne validité des tests administrés par vidéoconférence comparativement à l’approche traditionnelle (Brealy,  2017, Shigekawa et al. 2018). Chez l’adulte, il n’y a pas de différence significative entre la passation de tests par vidéoconférence et la passation traditionnelle en présentiel pour les tests chronométrés et ceux à présentation unique (ex.: séquences de chiffres lues une seule fois) ni sur les tests permettant la répétition.

On note toutefois une variabilité dans les résultats en fonction de la vitesse de connexion. Cet aspect souligne l’importance de s’assurer de la vitesse et de la fiabilité des connexions internet. Il semble aussi y avoir plus de variabilité dans les résultats des tests où il y a une “composante motrice” impliquée (ex.: copie de dessin). Ainsi, la composante motrice requiert la plus grande prudence lors de l’interprétation en raison de l’hétérogénéité des résultats.

Afin de faciliter l’administration de certains tests, on pourrait être tenté d’administrer en partage d’écran certains tests qui ont une version informatisée (p. ex. Wisconsin Card Sorting Test). La prise de position sur les tests informatisés de l’Académie américaine de neuropsychologie clinique (American academy of clinical neuropsychology) et de l’Académie nationale de neuropsychologie (National academy of neuropsychology) nous rappelle que lorsqu’un test administré en personne est disponible sous une forme informatisée, de nouvelles données de validité concernant la version informatisée sont nécessaires (Bauer et al., 2012).

Chez les enfants, les études réalisées jusqu’à ce jour ne démontrent pas de différences entre les résultats qui sont obtenus aux tests par vidéoconférence et ceux qui sont obtenus en présentiel chez les 5 à 9 ans et les 8-12 ans (Waite et al., 2010; Hodge et al., 2019).

Voici les liens pour consulter ces articles :