13. Est-il possible de continuer à voir des clients en présentiel et quelles sont les précautions et les mesures d’adaptation à envisager pour la reprise de telles activités?

Catégories: Téléneuropsychologie.

Nous vous invitons à vous informer des directives de la santé publique, de vos établissements et/ou de votre employeur à ce sujet. Les informations supplémentaires pertinentes pourront vous être communiquées ultérieurement à mesure que d’autres recommandations seront émises.

Dans l’intervalle, certains neuropsychologues ont continué des évaluations en présentiel plus difficiles à reporter. Parmi les mesures pouvant limiter le risque de transmission du virus, il est possible de souligner les précautions suivantes:

  1. S’assurer que la salle d’attente respecte les règles de distanciation sociale en vigueur.
  2. Désinfection du matériel (crayons, chronomètre, dossier médical) et du mobilier avant et après chacune des rencontres.
  3. Exiger que le client se lave les mains et porte un masque à son arrivée. Lui demander de se laver les mains après la rencontre.
  4. Maintenir le plus possible une distance sécuritaire lors des rencontres avec le client. Limiter les rapprochements le plus possible ou coordonner avec lui les échanges de matériel (p. ex. client se recule lorsqu’on s’avance pour lui présenter un document).
  5. Présentation de stimuli au moyen d’une tablette ou d’un cahier plastifié qui permettent une désinfection plus facile. Il peut être utile d’insérer les feuilles de papier utilisées pour la présentation de stimuli dans un protecteur en plastique.
  6. Minimiser les déplacements des patients hospitalisés en favorisant les évaluations à la chambre du patient. Bien désinfecter les lieux à votre arrivée et à la fin de votre rencontre. Nettoyage systématique du matériel utilisé à votre retour au bureau, si ce n’est pas possible de le faire en sortant de la chambre du patient.
  7. Coordonner vos évaluations et déplacements avec vos collègues afin de réduire le nombre de déplacements dans les bureaux et corridors.
  8. Réaliser les entrevues initiales, les rencontres avec les proches et les bilans à distance (téléphone, vidéoconférence).

Compte tenu de notre contact prolongé avec la clientèle et de la possibilité que la vigilance par rapport au COVID-19 soit maintenue dans les mois à venir, plusieurs neuropsychologues songent déjà à adapter plus significativement leur pratique notamment par des modifications à leur salle d’attente et par l’utilisation d’écran de protection portatif en plexiglas.