← Retour aux nouvelles

Dépression : un dérèglement du cerveau serait impliqué

Catégories: Dépression.

Le Dr Naguib Mechawar et son équipe viennent de mettre en évidence une perturbation des astrocytes dans la dépression, comme si elles avaient été abimées par le stress et l’inflammation. Cette découverte permet une meilleure compréhension des mécanismes cérébraux de la dépression et pourrait contribuer à l’élaboration de nouveaux antidépresseurs. À lire sur La Presse.

Vous pouvez également consulter l’article original ici.

S.G. Torres-Platas et al. (2015). “Glial fibrillary acidic protein is differentially expressed across cortical and subcortical regions in healthy brains and downregulated in the thalamus and caudate nucleus of depressed suicides”. Molecular Psychiatry.