• Julie Brosseau

    Membre
    23 octobre 2013 à 18 h 31 min

    En réponse à ton commentaire Simon,

     

    les neuropsys et les ergos doivent tenir compte des effets d’apprentissage. Ça va dans les 2 sens. Aussi, advenant la transmission de données brutes à l’ergo, je ne suis pas si certaine que la faute reviendrait uniquement à l’ergo.

     

    Il ne faut surtout pas oublier que le dépistage de la conduite auto n’est pas une activité réservée à l’ergothérapeute. D’autant plus que le dépistage auto est essentiellement basé sur une évaluation cognitive, chez nous du moins. Seul le test sur route leur est réservé.