Étiquetté : , ,

  • Posted by Claudine Boulet on 11 novembre 2014 à 18 h 12 min

    J’ai une collègue ergothérapeute qui me demande mon avis concernant un de ses patients. Comme je ne suis pas impliquée dans ce dossier, j’ai peu de détail. Et, comme je ne suis pas sûre de la réponse, j’aimerais avoir votre avis.

     

    C’est un homme qui aurait déjà reçu un diagnostic de SLA à l’Institut de neuro à Montréal. Par contre, ses seuls symptômes seraient une aphasie, des difficultés de déglutition et des difficultés à rester en place.

     

    Comme il ne semblerait présenter aucun trouble moteur autre que les difficulté de déglutition, ma collègue se questionnait sur le diagnostic.

     

    Je vais faire des recherches mais je me demandais si certains d’entre vous qui travaillez en neurologie pouvez me pister rapidement…

     

     

    Claudine Boulet répondu Il y a 8 années, 10 mois 3 Membres · 3 Réponses
  • 3 Réponses
  • Simon Charbonneau

    Membre
    11 novembre 2014 à 21 h 51 min

    Concernant la présence d’un seul Sx moteur, si le Dx de SLA a été retenu dans un milieu sur-spécialisé, on peut penser que même si le seul Sx apparent dans cette sphère concerne la déglutition, d’autres anomalies ont été décelées à l’EMG ou à l’examen neurologique.

     

    Je ne connais pas bien la SLA, mais “vite de même” la forme pourrait être “bulbar-ALS”, voir par exemple: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20420185

     

    + fact-sheet ici: http://als.ca/sites/default/files/files/Bulbar_ALS_French.pdf

     

     

    Pour ce qui est de la combinaison troubles cognitifs (aphasie) + troubles moteurs (déglutition, acathisie?), ça pourrait être une forme combinée SLA – DFTL (APP).

     

    Voir une fact-sheet ici sur les troubles cognitifs qui se développent dans la SLA: http://als.ca/sites/default/files/files/French%2520ALS%2520and%2520Cognitive%2520Changes.pdf

     

    + statistiques intéressantes répertoriées ici sur cette combinaison: http://www.alsa.org/als-care/resources/publications-videos/factsheets/fyi-cognitive-impairment.html

     

    • A study published in Neurology, in October 2002, by C. Lomen-Hoerth, Thomas Anderson and Bruce Miller, looked at 36 patients with sporadic FTLD and no known motor neuron disease, found that 14% had definite ALS, and 36% had possible ALS.
    • A study published in Neurology, in April 2003, by C. Lomen-Hoerth, J. Murphy, J.H. Kramer, R.K. Olney and B. Miller, found that frontal executive deficits are present in half of ALS patients, and of those, many met strict research criteria for FTLD.  More specifically, of 44 ALS subjects, 52% met recently developed research criteria for possible or probable FTLD.
  • Christine Rosa

    Membre
    12 novembre 2014 à 0 h 34 min

    Je vois actuellement un patient qui est en voie d’être diagnostiqué SLA et dont les symptômes d’apparition sont trouble de la parole et de déglutition. Son médecin à d’abord pensé qu’il avait fait un AVC. Par contre, une collègue ortho qui travaille avec des clients SLA à tout de suite reconnu ses symptômes comme pointant plutot vers un SLA de type bulbaire, comme le disait Simon. Et les tests sont en voie de confirmer ce diagnostic.

  • Claudine Boulet

    Membre
    13 novembre 2014 à 11 h 40 min

    Wow, merci beaucoup! C’est apprécié…