L’échange de renseignements confidentiels dans la pratique en neuropsychologie

L’échange de renseignements confidentiels dans la pratique en neuropsychologie

$25.00

Description

Aux articles 5 et 9 de la Charte des droits et libertés de la personne, on retrouve le droit au respect de la vie privée et le droit au respect du secret professionnel. Le secret professionnel tire son fondement dans l’importance d’obtenir la vérité sur l’état de santé du client et, selon le cas, sur l’état de sa situation personnelle ou financière. Il préserve le lien de confiance entre le professionnel et son client. Peut-il y avoir levée du secret professionnel dans certains cas ?

À titre d’exemple, la Charte édicte également à ses articles 1 et 2, que tout être humain a droit à la vie, à la sécurité et à l’intégrité de sa personne et que toute personne doit porter secours à celui dont la vie est en péril. Comment faire cohabiter ses valeurs lorsqu’une personne est victime et qu’elle ne veut pas ou ne peut pas porter plainte ? Peut-on être délié du secret professionnel pour travailler en concertation pour le bien-être d’une personne vulnérable ? Quels sont les critères à respecter ? Quel est le poids de nos valeurs dans notre prise de décision? Quelles sont les différentes façons de venir en aide à une personne vulnérable ? Cette conférence, qui vise à outiller les intervenants dans leur prise de décision, sera suivie d’une discussion avec la salle sur des vignettes cliniques en neuropsychologie.