Archives de l'auteur carolanne.labonte

Les sons qui n’en sont pas…

juillet 19, 2018 1:44 Publié par Commentaires fermés sur Les sons qui n’en sont pas…

Qui n’a pas déjà cru entendre son nom dans une foule? Ou alors entendre des paroles sur une chanson instrumentale? Ou même entendre son téléphone sonner alors qu’il n’y a personne à l’autre bout du fil? Il nous arrive tous d’entendre des sons pour, par la suite, se rendre compte que sa source est inidentifiable, voir inexistante.

Ce phénomène peut être expliqué par la facilité à tromper notre cerveau : il réagit de la même façon lorsqu’on s’attend à entendre un son que lorsqu’on entend effectivement un son. En effet, le cerveau utilise le contexte pour interpréter un signal sonore qui parvient à nos oreilles, mais le contexte peut être facilement manipulé par nos attentes. Selon ces attentes, le cerveau “rempli les trous” pour ajouter du son où il devrait y en avoir, selon lui. Cela expliquerait, par exemple, pourquoi un semble entendre quelqu’un cogner à la porte lorsqu’on attend de la visite, ou le facteur arriver lorsqu’on attend un coli.

Visionnez le vidéo suivant pour en apprendre davantage sur ce phénomène, appelé continuité apparente (ou temporal induction)


La chaleur et ses effets sur le cerveau

juillet 12, 2018 6:18 Publié par Commentaires fermés sur La chaleur et ses effets sur le cerveau

Avec la récente vague de chaleur, nous avons pu constater que les températures élevées sont très éprouvantes pour notre corps : on se sent faible et fatigué. Et bien, il semblerait que notre cerveau ressent aussi les effets néfastes de la chaleur.

Les personnes habitant dans des endroits où la température intérieure est très chaude, comme dans une maison ou une chambre sans air climatisé, obtiennent de moins bons résultats lors de tests cognitifs. Elles ont des difficultés notamment au niveau du temps de réaction, de la justesse de leurs réponses et de leur mémoire de travail.

Il n’y a donc pas juste notre corps qui est fatigué, moins attentif et au ralenti lors d’extrêmes chaleurs : notre cerveau l’est lui aussi!

Cliquez ici pour lire le résumé de l'article scientifique, et ici pour l'article scientifique complet 


Jeune cerveau, jeune esprit

juillet 5, 2018 3:22 Publié par Commentaires fermés sur Jeune cerveau, jeune esprit

Se sentir plus vieux ou plus jeune que notre âge pourrait refléter la santé de notre cerveau. Les personnes âgées se sentant plus jeunes que leur âge biologique obtiennent en général de meilleurs résultats à des tests de mémoire, se sentent moins déprimées, et ont un regard plus positif sur leur santé. Elles démontrent aussi une structure cérébrale semblable à celle d'un cerveau plus jeune. On serait donc plutôt bon pour évaluer la santé de notre cerveau! À l'inverse si une personne âgée se sent plus vieille que son âge, cela pourrait être un signe qu'il serait profitable d'adopter un mode de vie sain et faire des activités qui aident à vieillir en bonne santé cognitive.   Pour savoir comment vieillir en bonne santé cognitive, consultez notre article sur le sujet sur notre site internet

Cliquez ici pour lire le résumé de l'article scientifique, et ici pour lire l'article scientifique complet


Le “mac & cheese” et autres tentations

juin 21, 2018 1:59 Publié par Commentaires fermés sur Le “mac & cheese” et autres tentations

Qui n'aime pas le fameux "mac & cheese"? Vous êtes vous déjà demandé pourquoi le mac & cheese est plus tentant que simplement du macaroni ou du fromage?
 
En fait, c'est parce que ce repas est constitué à la fois de glucides (macaroni) et de lipides (fromage), et que ce combo est particulièrement gratifiant pour le cerveau.
 
En effet, notre cerveau préfère le mélange glucides-lipides et le perçoit comme étant plus calorique qu'un aliment élevé en glucides ou en lipides seul, et ce même si celui-ci possède autant de calories. Nous serions même prêt à payer davantage pour un repas constituant ce combo que pour un autre repas.
 
Il semblerait y avoir une plus grande activation cérébrale pour le mélange glucides-lipides que pour notre nourriture préférée, des sucreries, des aliments plus caloriques, et même des aliments en plus grande portion.
 
Cela pourrait expliquer les "cravings" que nous avons, et pourquoi nous n'avons jamais la folle envie de dévorer un sac de céleris!
 
Cliquez ici pour lire le résumé de l'article scientifique, et ici pour lire l'article scientifique complet


Pourquoi les portes nous font oublier

juin 4, 2018 8:00 Publié par Commentaires fermés sur Pourquoi les portes nous font oublier

Nous oublions tous des choses. ll n'est d'ailleurs pas rare d'oublier l'objectif que nous avions en tête en entrant dans une nouvelle pièce. Ce phénomène est appelé l'effet de mise à jour de l'emplacement (ou doorway effect) : traverser une porte peut provoquer l'oubli.
 
Ceci peut être attribué à l'efficacité et la parcimonie dont fait preuve notre cerveau. En effet, celui-ci organise l'information en plusieurs sections ou événements afin de ne pas se "surcharger". Une fois un événement terminé, l'information jugée non-pertinente au prochain événement est écartée. Plusieurs déclencheurs peuvent envoyer au cerveau le message qu'un événement est terminé, et l'un d'entre eux serait marcher à travers une porte. Cela enverrait au cerveau le signal qu'un nouvel événement vient de commencer, et celui-ci rejette donc l'information antérieure pour laisser place à la nouvelle. Cela expliquerait pourquoi nous oublions que nous sommes passés de la cuisine au salon pour aller y récupérer notre téléphone, par exemple.
 
Cliquez ici pour lire le résumé de l'article et ici pour lire l'article scientifique complet


Faire de la méditation pour améliorer la cognition

mai 24, 2018 10:39 Publié par Commentaires fermés sur Faire de la méditation pour améliorer la cognition

Il est déjà connu que la méditation a plusieurs bienfaits sur le bien-être, ainsi que des effets aux niveaux cognitif, psychologique et biologique. La présente étude est la première dont les résultats suggèrent que la pratique intensive et prolongée de la méditation serait liée à des améliorations durables dans l'attention soutenue et l'inhibition. En plus des effets sur la cognition, les participants ont aussi rapporté une augmentation du bien-être psychologique et de la capacité à faire face au stress.

Cliquez ici pour lire le résumé de l'article, et ici pour lire l'article scientifique complet


L’explication du “Yanny vs Laurel”

mai 18, 2018 2:37 Publié par Commentaires fermés sur L’explication du “Yanny vs Laurel”

Suite au débat qu'a engendré le clip audio "Yanny vs Laurel", deux neuroscientifiques ont tenté d'expliquer le phénomène.
 
Selon eux, l'information auditive qui parvient à nos oreilles est la même pour tous. Cependant, la différence entre entendre "Yanny" et entendre "Laurel" résiderait dans l'interprétation que notre cerveau fait de l'information qu'il a reçue. Cette différence dans l'interprétation des sons pourrait s'expliquer de plusieurs façons, telles que par la sensibilité (ou l'insensibilité) aux hautes fréquences ou aux basses fréquences et par l'expérience.
 
Cliquez ici pour visionner la vidéo explicative


Des fruits et des légumes crus pour améliorer la santé mentale

avril 25, 2018 11:08 Publié par Commentaires fermés sur Des fruits et des légumes crus pour améliorer la santé mentale

Avec les recommandations nutritionnelles qui changent avec les saisons, il est difficile de savoir quoi manger - et comment. Cependant, les légumes et les fruits crus auraient plus de bénéfices sur la santé mentale que les fruits et les légumes cuits ou en conserve. En effet, selon cette étude, consommer des fruits et des légumes crus serait lié à des niveaux plus bas de symptômes dépressifs, ainsi qu'à une augmentation de l'humeur positive, de la satisfaction de vie et de l'épanouissement. Selon les auteurs, les 10 meilleurs fruits et légumes à consommer pour améliorer la santé mentale sont : les carottes, les bananes, les pommes, les épinards, les pamplemousses, la laitue, les agrumes, les baies, les concombres et les kiwis - crus ! Cliquez ici pour lire le résumé de l'article scientifique, et ici pour lire l'article scientifique complet


Comment prévenir l’épuisement professionnel

avril 19, 2018 2:27 Publié par Commentaires fermés sur Comment prévenir l’épuisement professionnel

Avec la fin de session qui arrive à grands pas, il est commun (et normal!) pour les étudiants de se sentir dépassés et découragés. Avec toutes les tâches que nous devons jongler, il est possible d'éprouver un manque d'intérêt pour les activités qui étaient auparavant attrayantes, et même une certaine apathie : deux des signes d'un épuisement professionnel. Cependant, pour faire face à l'épuisement et à ses répercussions, la Dr. Karen Lawson propose plusieurs solutions. Quant à elle, il serait bénéfique de prendre plusieurs pauses, de séparer les tâches en plusieurs blocs, et de planifier des activités agréables lors des pauses ou de la fin de semaine.

Cliquez ici pour lire les conseils de Dr. Lawson


Se déconnecter de Facebook pour réduire le stress

avril 12, 2018 12:00 Publié par Commentaires fermés sur Se déconnecter de Facebook pour réduire le stress

Les réseaux sociaux, tels que Facebook, peuvent s'avérer très oppressants et addictif pour ses utilisateurs fréquents. Selon plusieurs, Facebook peut même rendre les gens insatisfaits d'eux-même, ce qui causerait un stress grandissant. Il n'est d'ailleurs pas rare que certains prennent des pauses, ou alors cessent complétement l'utilisation. Selon cette étude, se déconnecter de Facebook, même si ce n'est que pour 5 jours, réduirait le stress. Ceux ayant pris une "pause Facebook" ont aussi engagé dans plus d'interactions en face-à-face avec leurs amis. Cependant, ils rapportaient être moins satisfaits de leur vie et étaient très envieux de pouvoir se connecter à nouveau, ce que les chercheurs attribuent à la peur de rater quelque chose qui pourrait se produire durant leur période de déconnexion. Cliquez ici pour lire le résumé de l'article scientifique, et ici pour lire l'article scientifique complet