← Retour aux nouvelles

Catégories: Cognition et Société.

Fausses nouvelles (ou fake news) : voilà un terme qui revient souvent dans les médias sociaux ou dans le discours de certains politiciens. Il nous arrive tous parfois de tomber dans le piège et de croire à quelque chose d’erroné, mais comment expliquer cette tendance humaine? En fait, la réponse résiderait dans notre cerveau!

Les informations qui parviennent à nous – qu’elles soient vraies ou fausses – génèrent en nous des biais cognitifs, soit une distorsion de la pensée logique et rationnelle, ce qui influence notre façon de penser. Voici quelques biais mentionnés dans le texte :

 

  • Le biais de confirmation, soit la recherche d’information concordant avec notre point de vue
  • Le biais d’identification, soit qu’afin de préserver notre identité, nous refusons d’admettre que nous avons tord
  • Le manque de raisonnement analytique, soit “la loi du moindre effort”, c’est-à-dire de se faire une idée basée sur une intuition plutôt que sur un raisonnement éclairé
  • Le biais de corrélation conjonction, soit de créer un lien imaginaire entre deux événements rapprochés dans le temps

Plusieurs autres biais sont identifiés par l’auteur, et être sensibilisé à ces biais et les comprendre serait la première étape afin d’être moins réceptif aux fausses nouvelles.

Voir l’article complet pour plus d’information